Felálló-Fülű Pumi Kennel Klub - Felálló-Fülű Пуми клуб

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - protests

Fil des billets

lundi, juillet 17 2017

80€, ce peut être le prix d'un pumi(!?) en Hongrie :-(

Pour info :
Vu sur un site hongrois (équivalent à notre site Leboncoin).

Pumi kölyök kutya eladó
25 000 Ft

jún 28., 08:51, Bács-Kiskun, Kiskunhalas
https://www.jofogas.hu/bacs_kiskun/...

Törzskönyvezett szülőktől pumi szuka kölyök eladó
július végén elvihető, szülők helyben megtekinthetők..
Érdeklődni:+36303652827, Szalóki Benő
Május 26-án született. Csippel egyszer oltva, féregtelenítve,oltási könyvel kerül átadásra

Né le 26 mai, vendu avec insert electronique et vaccinations. Prix environ quatre vingt euros (80€)!!!
Pumi_kolyok_kutya_elado_46553891842281
Pumi_kolyok_kutya_elado_46666891842283

Une autre annonce, sur le même site, mais ceux-ci pour le double soit 160€!

Pumi az ideális családi kutya
50 000 Ft

júl 4., 15:15, Szabolcs-Szatmár-Bereg, Sóstófürdő
https://www.jofogas.hu/szabolcs_sza...
Szeretné hogy unokái gyakran meglátogassák? Itt a megoldás! Pumi, örökmozgó, játékos, gyerekbarát kiskutyák mestertenyészetből, chipelve, oltva, törzskönyvezve eladók! Hívjon, hogy megbeszéljük mikor és milyen áron viheti el kedvencét!
Contact : +36708841930, Zsiros Csaba
Pumi_az_idealis_csaladi_kutya_51110896021897
Pumi_az_idealis_csaladi_kutya_51110896022257
Pumi_az_idealis_csaladi_kutya_51110896022258
Pumi_az_idealis_csaladi_kutya_51115896021898
Pumi_az_idealis_csaladi_kutya_51115896021978
Pumi_az_idealis_csaladi_kutya_51116896021976

samedi, mai 6 2017

News : La re-domestication des loups


Article paru le 5 avril 2017 dans ScienceDaily (USA)

  • Source de l'histoire: Document original fournis par l'American Institute of Biological Sciences (Institut américain des sciences biologiques).
  • Remarque: Le contenu a pu être modifié pour le style et la longueur par le traducteur (Joel Kuhlmann).


The gray wolf. Credit: © Karlos Lomsky / Fotolia

Résumé:

Les loups gris fournissent une étude de cas importante pour comprendre les effets des écosystèmes lorsque les prédateurs au sommet de la chaine alimentaire réoccupent leurs anciens territoires. Ces espèces dépendent souvent de sources alimentaires anthropogènes (Un facteur anthropogène désigne un ensemble de facteurs en relation avec l'être humain), ce qui a des répercussions considérables sur les efforts de restauration de l'écosystème et la possibilité d'un conflit homme-vie sauvage.

Sur tous les paysages du monde entier, les changements environnementaux rassemblent les gens et les grands carnivores, mais l'union n'est pas sans problèmes. Le conflit entre les humains et les animaux sauvages augmente à mesure que le développement se poursuit sans relâche et les grands prédateurs commencent à réoccuper leurs anciennes places. De plus en plus compliqué, beaucoup de ces espèces dépendent maintenant d'aliments anthropiques ou humains, y compris du bétail, des carcasses d'autres ongulés, et des ordures.

Dans BioScience, Thomas Newsome, de l'Université de Deakin et de l'Université de Sydney, et ses collègues utilisent des loups gris et d'autres grands prédateurs comme études de cas pour explorer les effets des aliments anthropiques. Ils trouvent de nombreux exemples d'évolution de leurs structures sociales, de leurs mouvements et de leurs comportements pour acquérir des ressources fournies par l'homme. Par exemple, dans le centre de l’Iran, les régimes alimentaires des loups gris se composent presque entièrement de poulets d'élevage, de chèvres domestiques et de déchets.

D'autres exemples de ces phénomènes abondent. Dans un cas similaire en Australie, les dingos ont eu accès à des aliments anthropiques provenant d'une installation de traitement des déchets. Le résultat, selon les auteurs, a été «des mouvements réduits entre zones de repas et domiciles, des tailles de groupes plus vastes et des préférences alimentaires modifiées dans la mesure où ils ont rempli une niche alimentaire similaire aux chiens domestiques». En outre, ont écrit les auteurs, "la population de dingos concernée était un petit groupe génétiquement distinct", ce qui peut signaler les futurs événements de spéciation. L'hybridation chez les espèces de prédateurs similaires peut également contribuer à la divergence évolutive: "Les ressources anthropiques dans les environnements modifiés par l'homme pourraient augmenter la probabilité de contact non agressif" entre les espèces. Selon les auteurs, "Si les loups existants continuent d'accroître leur dépendance à l'égard des aliments anthropiques, nous devrions nous attendre à observer des signes de différenciation de niche alimentaire et, au fil du temps, au développement d'une structure génétique qui pourrait signaler une spéciation naissante".

L'utilisation d'aliments anthropiques par les loups pourrait également avoir de graves conséquences pour des efforts de conservation plus larges. En particulier, Newsome et ses collègues s'inquiètent de la question de savoir si les programmes de réintroduction et de recolonisation du loup répondent aux objectifs de restauration des écosystèmes dans les systèmes modifiés par l'homme. Les gestionnaires devront considérer «si la compréhension générale du rôle joué par les loups étudiés dans des zones protégées, telles que Yellowstone peut être appliquée dans des zones fortement modifiées par les humains», disent les auteurs.

Newsome et ses collègues appellent à de nouvelles recherches - en particulier, "des études montrant les caractéristiques de niche et la structure de la population des loups dans les zones où l'influence humaine est omniprésente et une forte dépendance à l'égard des aliments humains a été documentée". Grâce à de telles études, ils soutiennent que «nous pourrions être en mesure de savoir si une forte dépendance des « subsides » anthropiques peut servir de facteur de divergence d'évolution et, éventuellement, fournir les éléments d'un nouveau chien».

https://www.sciencedaily.com/releas...

lundi, mars 13 2017

Une pétition en cours

Voici une pétition toujours en cours dans chacun des pays de l'Union européenne, concernant le Règlement (UE) n° 576/2013 du Parlement européen et du Conseil du 12 juin 2013 relatif aux mouvements non commerciaux d'animaux de compagnie et abrogeant le règlement (CE) n° 998/2003 (JO L 178 du 28.6.2013, p. 1)..
document dans l'annexe ou en cliquant sur la surbrillance : Résumé de la pétition

Pétition n° 0049/2015, présentée par S. de R., de nationalité néerlandaise, sur la vaccination obligatoire des chiots

1. Résumé de la pétition

La pétitionnaire se plaint des règles de vaccination des chiots contre la rage en vigueur depuis le 29 décembre 2014. D'après ces règles, les chiots ne peuvent voyager, ni être importés ou exportés pendant une période de 21 jours après avoir été vaccinés contre la rage. Dans le cas des chiots à pedigree, cela signifie qu'ils doivent rester chez l'éleveur pendant 15 semaines. D'après la pétitionnaire, ceci est préjudiciable aux chiots vendus à l'étranger, car ils manquent alors la phase la plus importante de leur élevage, entre la huitième et la douzième semaine (la première période de socialisation), avec leur nouveau maître. Lorsque les chiots sont autorisés à voyager vers leur nouvelle famille (seizième semaine), ils sont déjà dans la seconde phase (seconde période de socialisation). Selon la pétitionnaire, ces nouvelles règles entraînent des problèmes de comportement chez les chiens, ce qui signifie que les importations et exportations de chiens à pedigree vont baisser et que la consanguinité chez ces chiens va augmenter. Elle comprend bien que ces règles visent à mieux protéger les chiots et à mieux surveiller les établissements d'élevage, mais elle pense que les éleveurs vont falsifier les dates sur les passeports des animaux. La pétitionnaire affirme que l'Union européenne ne tient pas compte du système d'élevage utilisé par les éleveurs de chiens à pedigree, ni de leurs certificats et de leur registre génétique. Les éleveurs de chiens à pedigree ont lutté pendant de nombreuses années pour obtenir cette reconnaissance. Elle indique que le certificat d'un éleveur ou le dossier génétique contenant toutes les données concernant un chiot donné constitue un système fiable. La pétitionnaire continuera à défendre l'autorisation d'importer et d'exporter les chiots à pedigree à huit semaines.

2. Recevabilité

Déclarée recevable le 20 octobre 2015. La Commission a été invitée à fournir des informations (article 216, paragraphe 6, du règlement).
3. Réponse de la Commission, reçue le 18 décembre 2015
La pétitionnaire critique l'obligation qui existe depuis le 29 décembre 2014 de vacciner les chiots contre la rage à l'âge de douze semaines, avançant que compte tenu de la période d'interdiction de tout mouvement (voyage, importation, exportation), d'une durée de 21 jours, les chiots devront rester chez l'éleveur jusqu'à l'âge de quinze semaines. Elle s'inquiète en particulier de la situation des chiots à pédigrée, pour lesquels sont prévus un système d'élevage, des certificats et un registre génétique afin d'éviter toute falsification des données les concernant. C'est pourquoi elle réclame la mise en place d'un régime spécifique pour les chiots à pédigrée.
Les dispositions européennes 1 qui exigent que les chiens soient âgés d'au moins 12 semaines au moment de la vaccination contre la rage s'appliquent uniquement aux chiens voyageant avec leur propriétaire dans le cadre de mouvements non commerciaux entre États membres ou depuis un pays tiers et à destination d'un État membre ou dans le cas d'échanges ou de l'importation en provenance de pays tiers. Cette législation de l'Union ne s'applique pas aux mouvements au sein d'un même État membre et n'établit pas de distinctions entre différentes catégories de chiens.
Ce texte prévoit toutefois que les États membres peuvent autoriser les mouvements sur leur territoire de chiens qui ont moins de douze semaines et qui n'ont pas encore été vaccinés contre la rage ou qui ont entre 12 et 16 semaines mais qui, bien qu'ayant été vaccinés, n'ont pas encore acquis l'immunité protectrice contre la rage, et qui ne répondent par conséquent pas aux exigences relatives à la validité de la vaccination antirabique établies par la législation de l'Union. La décision arrêtée par chaque État membre par rapport à cette question est accessible au public 2 .

Conclusion

La Commission ne peut pas soutenir une pétition qui vise à mettre en place un régime spécifique pour les chiots à pédigrée étant donné que la législation adoptée par le Parlement européen et le Conseil ne prévoit aucune dérogation à la vaccination antirabique pour des catégories données d'animaux. La législation de l'Union prévoit une dérogation générale à cette vaccination, qui est laissée à l'appréciation des États membres.

Il est dès lors suggéré à la pétitionnaire de soulever ce problème auprès des différents États membres.

mercredi, janvier 25 2017

Refus de prélèvement ADN, procès le 31 janvier

Bonjour,

Nous diffusons le communiqué des opposants à la poubelle nucléaire de Bure, soumis à une répression tant policière que judiciaire.

Mercenaires et fichage ADN - L'absurdité de la répression ordinaire

L'été d'urgence a mis un coup de frein au démarrage en catimini des travaux de la méga-poubelle atomique cigéo autour de Bure. Lors de la manif' de réoccupation du Bois Lejuc, parmi les opposant-e-s violemment molesté-e-s par la milice de l'andra, plusieurs personnes ont été interpellé-es afin, nous a-t-on précisé, de protéger les gendarmes...

Après une trentaine d'heures de garde à vue, constatant que nos dossiers étaient toujours remplis de courants d'air, la justice n'ouvrait aucune enquête : ni concernant le fait que les mercenaires se soient autorisés à nous interpeller eux-mêmes, ni concernant leur usage extrêmement violent d'armes contre nous. On n'était plus à une absurdité près et le parquet en rajoutait une couche en poursuivant deux d'entre nous pour avoir refusé de se soumettre au prélèvement ADN...

Ça n'est pas nouveau : l'impunité des milices privées était déjà connue à Sivens et, dans les banlieues ou à Calais en passant par les mobilisations populaires (démontage de la ferme-usine des 1000 vaches, manif contre la loi travail ou la COP 21, Notre-Dame-des-Landes...), le fichage est un outil répressif des militant-e-s et des pauvres qui se banalise et se durcit.

Au sein de la galaxie des fichiers qui renforcent notre société de contrôle, le fichage ADN est particulièrement alarmant :

- Absence de consentement des personnes (et de leurs parents, dont l'ADN est proche, donc automatiquement enregistré), prélèvement de force pour des personnes incarcérées...

- Le refus de prélèvement est un des rares délits perpétuels : il peut être reconduit tant que l'on ne s'y soumet pas.

- Une pratique discriminatoire : les délits financiers en sont exemptés. Les segments ADN peuvent comporter des informations médicales et sur l'origine ethnique et géographique des personnes, donc très sensibles.

- Les données peuvent être conservées pendant plusieurs décennies.

- La "preuve ADN" est faillible : inévitables erreurs lors du prélèvement, de l'analyse, du transit et du stockage dans un fichier gigantesque...

- Monopole des industries capitalistes de la génétique (le commissariat de Saint-Dizier possède d'ailleurs des mugs publicitaires d'un laboratoire d'analyses ADN).

Nous sommes donc convoqués au tribunal de Bar-le-Duc le 31 janvier prochain à 9h. La présence à nos côtés des copain-e-s et camarades est la bienvenue, et même si nous souhaitons lancer une nouvelle alerte sur le nucléaire et le fichage ADN, l'absurdité de cette affaire nous amène à ne pas demander de présence massive ce jour-là.

Si vous préférez, vous pouvez par exemple soutenir sur place l'occupation du Bois Lejuc (pour lequel les menaces d'une seconde expulsion se précisent) , par des actions décentralisées ou par une aide matérielle. Vous pouvez aussi abonder la caisse de solidarité pour permettre de payer des frais d'avocat-e-s ou de déplacements pour les procès dans la lutte contre cigéo et son monde.

Chèques à l'ordre de Cacendr - 5 rue du 15 septembre 1944 - 54320 Maxéville (Notez au dos du chèque « Soutien anti-cigeo »). Pour les virements.

Nous préférons éviter la présence de journalistes dans la salle d'audience. Les médias intéressés par les questions des opérations miliciennes de l'andra et de fichage ADN peuvent contacter:

Équipe automédia : 07 58 65 48 89

Équipe légale Bure : 07 55 777 632

Solidairement, Rémi http://www.desobeir.net

mardi, janvier 10 2017

stages de formation à la désobéissance civile

Amis désobéissants, l'année s'annonce difficile, et désobéissante...

Nos prochains stages de formation à la désobéissance civile arrivent :

Quel(le) que soit la ou le président élu(e) en mai prochain, il va falloir se battre pour défendre nos droits, ceux des plus faibles, pour stopper la machine à détruire la planète et pour construire une société plus juste et plus humaniste. Nous devons nous organiser. N'attendons pas.

  • 21-22 janvier 2017 : Orléans. Inscriptions : sylvie.davidrousseau@orange.fr
  • 28 janvier 2017 : Montpellier de 10h à 19h à Luttopia003. La journée se finira au Royal par un repas convivial et une projection-débat. Cette journée sera pratique mais aussi théorique, avec un moment consacré à l'histoire de la désobéissance, ses grands principes, ses victoires... Inscriptions : phloeme@protonmail.com
  • 4 février 2017 : Paris (l'Ile Saint Denis) Repas sur place à mettre en commun. Participation libre aux frais (prix indicatif : 20 €). Inscription : remi@desobeir.net
  • 4-5 mars 2017. Tonnerre (89). Inscriptions : dest.vent@wanadoo.fr (06 05 12 64 01)

Plus d'infos : http://desobeir.net

mardi, septembre 13 2016

Le chien sauvage emblème de l’une des plus grande zone de protection animale

Étalé sur 5 pays, et de la taille de la France métropolitaine, Kavano Zambezi, dit « KAZA », est en passe de devenir la plus grande zone de protection de la vie animale au monde. KAZA traverse les frontières de la Namibie, du Zimbabwe, de la Zambie, du Botswana et de l’Angola et, englobant pas moins de 36 parcs et réserves, recouvre 520 000 kilomètres carrés au centre desquels se trouvent les fameuses chutes Victoria.

La zone de protection, créée en 2011, est reconnue pour sa faune extraordinaire, elle abrite de nombreuses espèces (197 espèces de mammifères et 601 d’oiseaux), certaines en voie d’extinction. KAZA est notamment célèbre pour ses 250 000 éléphants, soit la plus importante population d’éléphants contiguë d’Afrique. Parmi les animaux exceptionnels, notons aussi la présence de quelques rhinocéros blancs dans la région du delta d’Okavango. KAZA se vante aussi de la présence d’un animal moins connu du grand public : le chien sauvage (Lycaon pictus). Représentant l’un des trois bastions restant au monde de chiens sauvages, KAZA abrite un quart des 6 600 individus restants (seulement 1 400 d’entre eux étant considérés matures par l’IUCN). Les lycaons ont souffert de la fragmentation de leur habitat et de leurs interactions avec les humains, on ne les trouve aujourd’hui que sur 9,4 % de leur territoire originel. Avec des meutes de basse densité (généralement une dizaine d’individus) qui occupent de larges zones, jusque 3 000 km2, les lycaons peuvent être très vulnérables. Aussi KAZA a décidé de faire du chien sauvage l’un des emblèmes de la zone avec un premier plan de protection s’étalant de 2014 à 2019, permettant par la même occasion un regain d’intérêt scientifique et public. Bien que peu connu, leur caractère unique, charismatique et familial (toute la meute s’occupe des petits, qui mangent en premier) fait d’eux une espèce appréciée par le public et permet de souligner l’importance de leur protection, mais aussi de la biodiversité et de l’environnement qui leur est nécessaire. Pour les gestionnaires de cette zone de protection, cette caractéristique est un atout pour plaider la cause des lycaons auprès des politiques et des populations locales, notamment pour une utilisation raisonnée de l’espace.

Lycaon-picture
http://www.univers-nature.com/actua...

mercredi, janvier 6 2016

Formation à l'action directe non-violente, organisée par "Les Désobéissants"

Chers Désobéissants,

Afin de se préparer à désobéir à l’état d’urgence, nous proposons une journée de formation à l’action directe non-violente le dimanche 31 janvier de 9h45 à 18h30, à l’Ile Saint Denis (93). Les lois d’exception et l’état d’urgence ont pour objectif principal de museler la contestation sociale et les mouvements écologistes, tout en appliquant le programme du Front National en ciblant les musulmans et autres minorités à travers une politique raciste de plus en plus décomplexée.

Il est donc temps de désobéir.

Cette journée peut s'avérer très utile pour mieux appréhender notre rapport à la police, aux médias, à la non-violence, etc.

Pour s’inscrire et recevoir plus d’informations : remi@desobeir.net

Le prix est libre (PAF 20€). L'inscription est obligatoire. A vos agendas!



60x60-DESOBEIR Un aperçu des stages des Désobéissants (2mn 50s) : http://www.dailymotion.com/video/x3...

Programme :

  • 1) La préparation d’une action : repérage, scénario, plans A et B, briefing contenu et message, technique, juridique)
  • 2) Rechercher l’efficacité : objectifs clairs, pédagogie de l’action
  • 3) Déroulement d’une action :
    • - coordination, sécurité, communication, négociation, évaluation
    • - répartition des différents rôles dans une action
    • - les différents types d’action : répertoire et exemples concrets
    • - techniques de blocage et de résistance à une évacuation
    • - gérer son stress pendant l’action
    • - check list (récapitulatif) d’une action type
  • 4) L’action et les médias
  • 5) La répression :
    • - techniques de protection contre l’éventuelle brutalité des vigiles ou forces de l’ordre
    • - quels droits quand on est arrêté par la police ?
    • - la garde-à-vue
    • - la convocation au commissariat

Exemple d’une des techniques qui sera enseignée dans ce stage : LEXPRESS.fr http://www.dailymotion.com/video/x8...

Stage extrêmement concret, alternant théorie et mise en pratique. Repas sur place à mettre en commun.

A bientôt dans l’action. Et bonne année 2016, qu'elle soit pleine de luttes et de victoires, petites et grandes.

Solidairement, Rémi
http://www.desobeir.net

Martin Niemöller sur un timbre d'Allemagne de 1992, dessiné par Gerd Aretz. « Lorsque ils sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate. Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. Lorsqu’ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

Martin Niemöller

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand...

samedi, janvier 10 2015

MA OLEN CHARLIE, le soutien des pumis estoniens

http://www.charliehebdo.fr/index.ht...

Parce que la liberté est un droit universel…
Parce que le crayon sera toujours au dessus de la barbarie, n'oubliez pas la sortie du journal CHARLIE HEBDO tous les mercredi...
et abonnez-vous... c'est un geste de défense de la République!

JE SUIS CHARLIE
Soutien à Charlie Hebdo - Dessin de LAPIN

mardi, janvier 6 2015

Grèce : Rendons-leur la démocratie! Troïka basta! Un Appel à signer pour les pumis owners!

Signez l'Appel pour la Grèce

"Rendons-leur la démocratie ! Troïka basta !" 

sur http://troikabasta.wesign.it/fr
Plus de 80 personnalités lancent un appel, lundi 5 janvier dans Médiapart et Reporterre intitulé "Grèce : Rendons-leur la démocratie! Troïka basta!" dans lequel ils interpellent "Union européenne, dirigeants européens, FMI, agences de notation : cessez votre chantage, votre ingérence dans la campagne électorale grecque ! Laissez le peuple décider !"
Initié par Les Désobeissants (http://www.desobeir.net/) et Les plumés de l'austérité (https://www.facebook.com/lesplumesd...), avec le soutien de la Fondation Copernic, des efFRONTé-e-s et des Jeunes écologistes, cet appel regroupe

  • des intellectuels (Judith Butler, Eric Fassin, Patrick Viveret, Sandra Laugier, Eleni Varikas, Michael Lowy, Paul Ariès, Arno Münster, Fabrice Flipo, Philippe Corcuff...)
  • des écrivains (Jean-Marie Gleize, François Taillandier...), des artistes (Bruno Gaccio, Kaddour Hadadi de Hk et les saltimbanks...),
  • des responsables politiques nationaux (Clémentine Autain, Pierre Larouturou, Pierre Laurent, Emma Cosse,cElise Lowy, Jean-Luc Mélenchon...),
  • des députés et sénatrices (Noël Mamère, Sergio Coronado, Esther Benbassa, Marie-Christine Vergiat, Francis Wurtz, Alima Boumédienne......),
  • des animateurs de mouvement de jeunesse (Jeunes écologistes et MJS),
  • des habitants et élus locaux engagés contre la baisse des dotations aux collectivités locales (Azzedine Taïbi, Michel Bourgain, Véronique Dubarry, Magalie Houziaux),
  • des responsables associatifs,
  • des syndicalistes,
  • etc.

Cet appel est en ligne sur la page http://troikabasta.wesign.it/fr
L'appel, en cours de traduction, va être publié dans plusieurs pays notamment d'Europe et d'abord en Grêce pour dire, c'est la conclusion du texte :

"Nous, citoyens et citoyennes d'Europe disons au peuple grec : n'ayez pas peur, comptez sur nous, nous sommes à vos côtés. Notre Europe n'est pas la leur ; elle est la vôtre."

D'autres initiatives du même type sont en cours et devraient être publiées dans les prochains jours, avec par exemple un appels d'acteurs sociaux européens à l'initiative de l'Institut Nicolas Poulantzas et du réseau Transform! Europe (elgauthi@internatif.org)
Voir http://www.desobeir.net/blog/2015/0...
Contacts :

  • Désobéissants
    • Xavier Renou 06 64 18 34 21
    • Benjamin Ball 06 49 98 57 53
  • Les plumés de l'austérité
    • Véronique Dubarry 06 81 40 17 40

mardi, décembre 23 2014

Joyeux Noël pour les merveilleux pumis... et n'oubliez pas...

N'oubliez pas :

tout regroupement de chiens en compagnie de leurs maitres est interdit

dans de nombreuses communes... Les chiens, et les maîtres, n'ont qu'à bien se tenir...

Le regroupement de chiens en compagnie de leurs maitres est interdit

Pumis, je vous engage à lire des commentaires éclairés sur la "crise" russe

Russie

Des commentaires d'un texte analyse du 22 décembre intitulé : "Russie : la crise en dit autant du chemin parcouru que du chemin restant à parcourir"

http://www.autoactu.com/ (site spécialisé Automobile)

Texte de l'Analyse du 22 décembre 2014 de Bernard Jullien, Maitre de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire de Management des Réseaux du Groupe Essca : Analyse-Russie-la crise en dit autant du chemin parcouru que du chemin restant à parcourir (cliquez sur la sur-brillance ou visible en word dans l'annexe)

Voici, tiré de tous les commentaires, un point de vue très intéressant d'un homme ayant vécu et travaillé en Russie! :

Ce n’est pas impossible, en tous cas ça m’a effleuré l’esprit quand les gens ont commencé à dire que la chute du baril allait les mettre à genou.

La baisse du rouble permettait d’encaisser malgré l’effondrement du prix du baril, autant de roubles qu’avant ce qui ne changeait rien au niveau intérieur :

– le baril à 100 $ avec un dollar qui s’échange à 50 roubles = > 5000 roubles – le baril à 50 $ avec un dollar qui s’échange à 100 roubles = > 5000 roubles

Puis il suffit de refaire monter le rouble pour décrocher le jackpot.

Déjà là , je me suis demandée si les agresseurs de le Russie n’étaient pas des malades : La Russie ce n’est pas la Grèce, ni le Portugal ni l’ Espagne avec des dettes et des olives, les russes ont du répondant ( réserves de change, stock d’or, matières premières ).

Puis l ‘effondrement du rouble permettait à la Russie de racheter les roubles qui trainaient partout pour pas cher de chez pas cher avec leurs réserve de PQ, en dollars ( une super occasion de les refourguer avant que ça ne vaille plus rien ). Quand il y aura moins de roubles dehors en circulation et qu’ils obligeront les autres pays à payer ce dont ils ont besoin ( la Russie est riche en matières premières ) en roubles, le cours remontera forcément. Double jackpot.

Mais ce n’est pas ce qu’ils ont fait apparemment.

L ‘autre jour j’entendais Emmanuel Lechypre tout content d’annoncer un scoop , nous expliquer que la Russie était à genou : Toute son économie est basée sur le pétrole et le gaz. ( que dire alors des saoudiens et consorts qui n’ont que ça et du sable ? )

Déjà il faut voir dans quelle situation Poutine a pris les commandes de la Russie et voir où elle en est aujourd’hui. (Si Hollande en fait le 1/10 ème sur son quinquennat, on peut sortir le champagne ).

Je veux rien dire , mais :

1 : la Russie a une industrie militaire performante et vend des avions, des missiles, des sous marins, des armes sur toute la planète. Alors qu’en France on fabrique des avions tellement bien qu’on arrive pas à en vendre un seul et quand on arrive à vendre deux bateaux aux russes, il faut qu’on saborde la vente. Les Eurofighters de l’ UE étaient à nouveau cloués au sol, comme les F35 américains qui ont déjà englouti des milliards de $.

Qui trimbale nos chars, hélicos et VBI en Afghanistan, au Mali ou ailleurs ? Ce sont des Antonov russes ( Antonov fabrication ukrainienne qu’en adviendra-t-il ?)

http://www.nouvelordremondial.cc/2013/01/21/mali-moscou-promet-une-aide-militaire-a-la-france/

http://fr.rbth.com/mali_des_avions_russes_pour_loperation_serval

2 : la Russie a une industrie spatiale de haut niveau. Pendant des années ils ont assuré seuls la navette entre le Terre et le vaisseau spatial international.

Ils ont leur propre système GPS qui marche alors que les premiers satellites de Galiléo ont des pannes avant qu’on ait envoyé le lot complet, tellement on a explosé les délais, pour défaut de gouvernance au niveau européen.. ( leur lanceur nous a foutu dedans pour la dernière mise sous orbite, mais bon c’est les risques et ça coutait moins cher qu’ Ariane.. )

Ils prévoient d’envoyer des satellites de défense avec des radars perfectionnés.

3 : la Russie a une industrie nucléaire : elle vend des centrales à l’ Iran, à la Chine et bientôt à d’autres pays, alors qu’ Areva est en train d’engranger des pertes de plusieurs milliards de dollars en achetant des mines en Nabimie et au Niger qui ne produisent rien ! Plus le fiasco de l ‘ EPR.

Ce sont des secteurs Hi-Tech, donc ils ont une bonne industrie électronique et informatique. Demain c’est la robotique.

4 : la Russie a une bonne industrie du poids lourd : Kamaz a aligné huit victoires consécutives au Paris Dakar, détrônant la Slovaquie. C ‘est pas rien !

« La catégorie camion vivra pour la première fois sur le Dakar une étape marathon avec une halte dans un bivouac dédié. Cette séquence clé fera partie des difficultés à gérer pour Andrey Karginov et l’équipe Kamaz, qui dispose de nombreux atouts pour poursuivre sa domination sur l’épreuve. Mais ses rivaux, Gérard De Rooy en tête, sont à l’affut…

On ne voit que du bleu ! Dans le palmarès du Dakar, la catégorie camion vit au rythme donné par l’écurie Kamaz, dont le cheval d’argent s’est taillé la part du lion : 12 titres conquis sur les 18 dernières éditions. La victoire 2014 a même été complétée par un défilé de haute voltige des pilotes russes, puisque derrière Andrey Karginov, trois de ses collègues complétaient le Top 5. Pour ajouter à la qualité de la feuille de route de l’armada l’année dernière, les quatre pilotes en question affichaient une moyenne d’âge de 31 ans, qui valide parfaitement l’entrée dans l’ère post-Chagin… le Tsar a fait des petits dignes de porter le pédigrée. »

Qu’il y ait des choses à améliorer en Russie , notamment au niveau du financement des investissements des entreprises, je ne dis pas ( c’est l’héritage Eltsine ) mais on est encore bien plus mal barrés que les russes et ce n’est pas prêt de s’arranger avec la désintégration de l’enseignement dans nos écoles : la fabrique des crétins.

Pierre Dieuze, Le lundi 22 décembre 2014



Un immense merci à Pierre qui nous éclaire la Russie d'une façon très différente des caricatures idiotes de la Russie remplie d'ivrognes analphabètes. Les relations qu'entretiennent la France avec la Russie sont stupides. Il ne faut jamais humilier les Russes dont nous sommes d'ailleurs beaucoup plus proches culturellement qu'on ne nous le laisse croire. Encore merci Pierre.

Bruno HAAS, Le lundi 22 décembre 2014



Merci Bruno
y aillant vécu et travaille , je suis pris d un fou rire énorme lorsque je lis les "sonneries" de certains! Quand a la proximité, Vladimir Volkoff (grand prix de l' académie française en 1980) rappelait que nous sommes sur le même continent que Moscou (capitale de l univers pour ceux qui y ont vécu) est a 2900 kms conte 7000 kms a ouachingtonne.... c'est dire l'écart! Bon joyeux Noël a Tous!

Pierre Dieuze, Le lundi 22 décembre 2014



samedi, novembre 1 2014

PUMIS en France : Ne vous fier pas aux infos, lisez et comprenez : Le régime juridique des animaux reste inchangé !

L'Assemblée nationale le confirme : les animaux sont "doués de sensibilité"

La question du statut de l'animal a, pour le moment, été tranchée par les députés. Les animaux ne sont pas dotés d'un statut juridique propre. Mais ils sont désormais considérés comme "sensibles" et soumis au régime des biens corporels.

SYMBOLE

L'Assemblée nationale a adopté jeudi soir 30 novembre une disposition, déjà votée par les députés en avril, qui reconnait aux animaux la qualité symbolique "d'êtres vivants doués de sensibilité", rejetant les amendements écologistes pour aller plus loin ou ceux de l'UMP pour restreindre la portée de ce texte.

  • Sensible. Au terme d'un débat animé mais moins vif que lors du premier passage dans l'hémicycle, les députés ont voté l'article alignant le code civil, qui considère les animaux comme "des biens meubles", sur les codes pénal et rural qui les reconnaissent déjà comme "des êtres vivants et sensibles".

"Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens corporels", précise le texte de loi.

  • Pas de création d'une nouvelle catégorie

La mesure avait été critiquée aussi bien par certains défenseurs des animaux, qui estiment qu'elle est dénuée de portée pratique, que par la FNSEA, principal syndicat agricole, qui craignait qu'elle "ne remette en cause la pratique de l'élevage".
Mais le principal syndicat agricole français voit désormais dans la rédaction du texte un moindre mal, car les animaux ne se voient pas doter d'une nouvelle catégorie, entre celle des hommes et celles des biens, comme l'avait demandé une vingtaine d'intellectuels en 2013.

  • Les amendements écologistes ont été rejetés

L'écologiste Laurence Abeille, qui a parlé d'une "modification cosmétique" de la loi, a échoué à faire adopter deux amendements afin d'accorder un statut juridique aux animaux, notamment en stipulant qu'ils doivent bénéficier de conditions conformes aux impératifs biologiques de leur espèce et assurant leur bien-traitance.

  • Soutien

Elle a été vigoureusement soutenue par la socialiste Geneviève Gaillard, également membre du groupe de protection animale qui prépare une proposition de loi sur le statut de l'animal. Mais le gouvernement, la rapporteur PS Colette Capdevielle, l'UMP, et l'UDI ont désapprouvé les amendements écolos.

  • Le régime juridique des animaux reste inchangé

Un amendement, signé par plusieurs élus UMP et défendu par Guy Geoffroy, a également été rejeté. Il visait à réécrire l'article sur le statut de l'animal avec le motif affiché d'éviter tout "flou juridique susceptible d'être exploité par les détracteurs de l'élevage". "Cela viderait quelque peu le texte voté", a opposé la rapporteur. Le régime juridique des animaux reste inchangé et les règles régissant leur propriété continueront à s'appliquer"- a réaffirmé Colette Capdevielle, la rapporteure du texte.

Note :

Le Sénat devrait procéder à son tour à cette nouvelle lecture vers la fin novembre et devrait de nouveau rejeter le projet de loi.

L'Assemblée, qui a constitutionnellement le dernier mot, procèdera ensuite à une ultime lecture.

mercredi, octobre 1 2014

Amis pumis, soutenez le dernier paysan de Décines Charpieu (banlieue lyonnaise)

« Moi, Philippe Layat, paysan, exproprié par les rois du béton et du foot business »

Moi, Philippe Layat, paysan, exproprié par les rois du béton et du foot business

Bonjour,
Nous vous faisons parvenir cet appel à l'aide de Philippe Layat. A signer et à diffuser d'urgence sur Wesignit : http://ol-land.wesign.it/fr Contre un nouveau Grand Projet inutile et imposé, le Grand Stade de l'Olympique de Lyon et sa vaste zone spéculative et commerciale, des paysans et des ZADistes s'opposent en ce moment même aux bulldozers... et aux expropriations.
Philippe Layat, agriculteur de Décines, près de Lyon, vient de voir ses 15 hectares de terres agricoles, sa seule source de revenu, coupées en deux et saccagées par les bulldozers qui occupent en ce moment même sa propriété. Les rois du foot business et du béton, l'Olympic de Lyon-Group et l'agglomération du Grand Lyon ont décidé qu'une route traverserait sa propriété pour desservir le futur stade de football de Lyon et son immense zone spéculative et commerciale (« OL-Land »).
Lire la suite sur http://ol-land.wesign.it/fr
__

Appel à mobilisation à Décines – Mercredi 1er Octobre – 10h

  • Rassemblement à 10 heures près de l’église de Décines (carrefour de la rue Carnot et de la rue Antoine Lumière, bus ligne 16, arrêt Décines-Eglise)

http://rhonenddl.wordpress.com/2014...

lundi, septembre 8 2014

Pour les pumis désobéissants qui vont à la Fête de l'Huma...

visuel Fête de l'Huma 2014 Amis désobéissants,
les 12-13 et 14 septembre prochains, c'est la Fête de l'Huma. Un moment important de visibilité pour les désobéissants et la boutique militante. Nous y aurons un stand, et du coup nous avons besoin d'y être nombreux à nous relayer pour ne pas nous épuiser et profiter quand même de la fête, de ses débats, de son ambiance, de ses concerts (Alpha Blondy, Bernard Lavilliers, IAM, Scorpions, Massive Attack, Yves Jamait...).
Voulez-vous vous joindre à nous ? En échange de quelques heures sur le stand un jour ou plusieurs, nous vous remboursons l'entrée, et c'est aussi l'occasion de se connaitre en dehors des actions...
Pour venir : xavier@desobeir.net
http://www.desobeir.net
http://fete.humanite.fr/

vendredi, juin 27 2014

Horreur dans un élevage de lapins du Morbihan : Pumi, vous pouvez agir!

L’organisation de défense des animaux L214 vient de demander à la DDPP du Morbihan (services vétérinaires dépendant de la préfecture) la fermeture d’urgence d’un élevage de lapins élevés pour la viande sur la commune d’Augan.
Cette exploitation intensive qui compte des milliers de lapins se trouve dans un état général déplorable comme le montrent les images vidéos rendues publiques ce jour sur le site de l’association L214.
Des lapereaux agonisent dans leur cage grillagée, d’autres dans la fosse à déjections, certains moribonds pendent à travers les grilles des cages, des lapins sont mutilés.
L’environnement est insalubre : couche épaisse d’excréments sur les murs, poussière accumulée sur les cages et dans le local sanitaire, mouches en quantité sur les cadavres.
Pour appuyer sa demande auprès de la préfecture du Morbihan, l’association L214 a lancé une pétition via la plateforme http://change.org.

https://www.change.org/fr/p%C3%A9ti...

« Faire évoluer le statut des animaux dans le Code civil français ne doit pas rester qu’une déclaration de principe sans conséquence. Ici, concrètement, il y a urgence à venir en aide aux animaux de l’élevage du Tertre qui vivent dans des conditions sordides. Nous espérons que les services vétérinaires de la préfecture auront à cœur de faire fermer cet élevage dans les plus brefs délais. » déclare Brigitte Gothière, porte-parole de L214.

jeudi, juin 26 2014

Autisme et pesticides... surement pareil pour nos pumis!

Autisme et pesticides : une nouvelle étude confirme le lien

http://www.univers-nature.com/actua...

jeudi, juin 12 2014

Pour les pumis jardiniers, les plantes invasives à éviter.

There is as yet no quantitative estimate of the number of non-native invasive taxa in the aquatic and terrestrial environments of Europe. The EU funded DAISIE project aims to address this gap by bringing together European datasets via a network of international expertise to deliver the first pan-European inventory.

DAISIE.jpg

Une espèce invasive est une espèce exotique qui devient nuisible à la biodiversité autochtone. L'Europe a mis en place le programme DAISIE.

Les plantes envahissantes parviennent le plus souvent à s’installer dans des milieux déjà perturbés par les activités humaines, là où l’on a retourné la terre pour construire une route par exemple, cela crée des niches écologiques idéales pour ces espèces pionnières », note Guillaume Fried, ingénieur agronome expert des plantes invasives. « On ne connaît aucun cas d’espèce indigène totalement disparue à cause d’une plante invasive. Par contre, il y a des plantes déjà menacées pour de multiples raisons qui le sont encore plus à cause de plantes envahissantes », poursuit par ailleurs l’auteur du Guide des plantes invasives. Et qui introduit ces plantes ? Dans 40% des cas, ce sont des jardiniers... pour des raisons ornementales. Le plus souvent après les avoir achetées en jardinerie où aucune loi n’interdit leur vente ni n’impose d’étiquetage particulier. « Il faut se renseigner avant de planter », conseille Guillaume Fried.
Il a été identifié 100 espèces invasives exotiques dangereuses en Europe. Le site Web dédié aux espèces invasives permet de rechercher des informations sur les 8.996 espèces exotiques présentes en Europe, les 63 pays/régions dont des îles et 39 zones côtières. De plus pour les 100 espèces les plus dangereuses il y a des informations sur leur biologie, écologie, habitat, distribution géographique, les voies d’introduction, les tendances invasives, les impacts et les méthodes de prévention et de gestion.
Voilà donc la liste des plantes invasives à éviter :
Pour les plantes terrestres http://www.europe-aliens.org/specie...

http://www.europe-aliens.org/defaul...



Des plantes connues et vues régulièrement, ne sont pas à privilégier comme par exemple :

  • L’arbre à papillons (ou Buddleia de David) - L’alternative : Il peut être remplacé par le lilas de Perse
  • La Griffe de sorcière (Carpobrotus edulis) - L’alternative : Elle peut être remplacée par le gazon d’Espagne (Armeria maritima), ou par la Malcomie littorea
  • Le Rosier rugueux (Rosa rugosa) - une foultitude de variétés locales et/ou anciennes
  • La berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum). Elle peut, en plus, être dangereuse pour la santé - L’alternative : Elle peut être remplacée par de très nombreuses espèces : la marguerite commune (Leucanthemum vulgare), la valériane (Valeriana officinalis L.), la salicaire commune (Lythrum salicaria) ou l’Anthémis des teinturiers (Anthemis tinctoria).
  • L’Herbe de la pampa (Cortaderia selloana) - L’alternative : On peut la remplacer par une autre plante exotique mais non envahissante : l’Ampelodesmos mauritanica.
  • La renouée du Japon (Reynoutria japonica) - L’alternative : Cette plante de parterres peut être remplacée par des centaines d’autres. Pensez à l’Achilée millefeuille qui lui ressemble et est en prime l’amie des composteurs ou encore à la consoude dont le purin fortifie les cultures.
  • Les plantes d’aquarium : « Certaines personnes rejettent le contenu de leurs aquariums dans le milieu naturel, ce qui permet à certaines plantes de s’y développer. Certains plans d’eau en sont totalement recouverts, ce qui réduit le taux d’oxygène dans l’eau et donc nuit à la faune voire conduit parfois à l’eutrophisation du cours d’eau », avertit Guillaume Fried. Sont visées notamment les élodées et le Lagarosiphon mayor.

mardi, juin 3 2014

Pumis et amis des chiens, signez cette pétition!

Retirez le tournage de l'émission "On a échangé nos chiens" prévue sur M6

http://www.change.org/fr/p%C3%A9tit...

https://www.facebook.com/events/143...

Happy Dog - page officielle M6 Après On a échangé nos mamans M6 plancherait actuellement sur un programme similaire dans lequel des familles échangeraient leurs chiens. Selon nos confrères de TV Mag la chaîne devrait bientôt mettre à l'antenne cette nouvelle version.
C'est Studio 89, filiale d'M6 à qui l'on doit "Un dîner presque parfait", "Pékin Express" ou "Accès Privé", qui sera en charge de la production. Les premiers épisodes 100 % canins seront tournés dès le mois de janvier.
Le concept?
On a échangé nos chiens permettra à deux familles de s'occuper du chien de l'autre pendant une semaine. Afin d'apporter un peu de piment à l'émission, M6 devrait choisir des familles à l'éducation canine diamétralement opposée. Une version italienne de ce programme à laquelle participe un coach a été lancée l'année dernière, sous le titre Cambio Cane.
Pour rappel, de 2004 à 2006 On a échangé nos mamans avait cartonné sur M6. La chaine qui proposait à ses familles d'échanger des mamans aux méthodes d'éducation opposées pendant une semaine avait également mis à l'antenne une déclinaison : On a échangé nos papas . Sans oublier "Au secours ! Mon chien fait la loi" , une émission dans laquelle un professionnel venait en aide à des propriétaires dépassés par leurs animaux.

Article Télé Star du 26 décembre 2013

Et voilà où on en est :
https://www.facebook.com/happydogm6
Il y a donc URGENCE!

vendredi, mai 16 2014

Pumi Makõ dans la Nature...pouvez-vous aider? lieu : Sion en Suisse

ALERTE - Disparition du pumi Makõ

Çà fait maintenant plus d'une semaine que Makõ a disparu à Sion, dans le Valais Suisse et nous n'avons plus aucune nouvelle depuis jeudi dernier. Sarah pense qu'il arrive pas à revenir à la maison, il a dû aller trop loin. En plus, il est tellement méfiant avec les étrangers qu'il n'ira pas vers les gens et il ne se laissera pas facilement approcher.
Makõ a rompu le mousqueton de sa laisse lors d'une promenade et une voiture l'a légèrement heurté lorsque cela s'est passé. Il revenait auprès de Sarah mais la voiture a démarré et il a pris peur et s'est enfuis. Il a été aperçu pour la dernière fois jeudi en huit. Son identifiant électronique est le : 972270000263534
Le harnais de Makõ lors de sa disparition Il est mâle de couleur noir, environ 42 cm au garrot, des yeux magnifiques, âgé tout juste d'un an. Il porte un harnais de couleur mauve. Son propriétaire est Sarah Bornet de Sion.
Si un habitant de Sion (Suisse) a une piste, envoyer-moi vite un mail : felallo.fulu@gmail.com ou téléphonez-moi +372 7860220.
Je vous en remercie de tout cœur par avance pour Sarah et Raphaël.

Joel

Makõ
Makõ
Pumi Felallo-Fulu Makõ Genetic Identification Card

S'il vous plait, habitants de Sion, aidez-nous! Voici ce que Sarah nous écrit à l'instant :

Bonjour Joël et Marika,
Cela fera 10 jours ce soir que Makõ a disparu. Il nous manque tellement; c'est un gros vide! On ne sait plus quoi faire pour le retrouver. Raphaël est totalement déprimé; il passe tout son temps libre à le chercher partout. Moi, j'ai dû reprendre mon travail et j'ai moins de temps durant la journée. Je fais des tours du quartier durant la nuit.
Si Makõ n'a pas eu d'accident et qu'il est toujours vivant, je pense aussi qu'il se terre quelque part: ce qui le rend plus difficile à trouver. Je crois que notre seul espoir est que quelqu'un le retrouve et le ramène. Je doute qu'il arrive à rentrer de lui-même.
Nous commençons vraiment à perdre espoir.
''La Radio Rhône FM peut être efficace: tout le monde l'écoute en Valais. L'annonce de la disparition de Makõ passe sur les ondes tous les jours depuis mercredi dernier. Sur Facebook, l'annonce a été largement diffusée aussi. C'est par ce biais que j'ai eu des nouvelles jeudi dernier. Beaucoup de connaisseurs et amis des chiens ont été averti par le biais des clubs canins, des vétérinaires et toiletteurs. J'ai aussi averti les concierges des environs de chez moi et des endroits où il a été vu et nous avons collé des affichettes.''
Je trouve bizarre que plus personne ne l'ai vu depuis mercredi passé; ça me fait craindre le pire.

Sarah

Votre pumi est toxique ?

En débarrassant votre pumi des tiques, contaminez-vous vous-même et vos enfants ?
Protégé des parasites, votre chien deviendrait-il alors toxique ? L'ONG Générations futures s'inquiète de la présence d'un insecticide dans les cheveux des enfants...

Copie de l'article sur la question d'Amélie Mougey http://www.terraeco.net/

De Lyon à Bordeaux, nous sommes exposés à des « cocktails de pesticides ». Telle est la conclusion de l’étude menée par l’ONG Générations futures auprès de 30 enfants, et dont la publication le 29 avril a fait grand bruit. Dans le détail, un point surprend. L’insecticide qu’on retrouve le plus dans les cheveux des enfants n’est plus présent dans les champs français depuis neuf ans. Le Fipronil, soupçonné de contribuer au déclin des abeilles, a été interdit d’usage agricole en France en 2005, puis en Europe en juillet dernier.

Comment diable ce produit banni peut-il se retrouver dans la tignasse de nos bambins ? Tout simplement parce qu’il reste autorisé dans nos foyers ! On le retrouve dans le Frontline, ce produit vétérinaire destiné à débarrasser les chiens et chats de leurs puces et de leurs tiques. Car le Fipronil, connu dans le monde agricole sous le nom de Régent, est un des composants de cet antiparasite. « Il y a un bruit, c’est-à-dire une présence faible mais constante de Fipronil dans les cheveux de tous les enfants, explique François Veillerette, porte-parole de l’ONG. Mais cette présence atteint des niveaux très élevés dans les foyers où il y a des animaux de compagnie. » Son association accuse le Frontline « d’intoxiquer toute la famille ».

Un perturbateur endocrinien

Principal reproche : depuis 2005 le Fipronil est suspecté d’être un perturbateur endocrinien, c’est-à-dire de modifier le fonctionnement des hormones, ce qui peut potentiellement entraîner des problèmes de reproduction, voire des cancers. Une accusation que réfute Jean-Marc Petat, le directeur développement durable de BASF, la multinationale qui produit le Friponil. « On oublie que ces produits (les pesticides, ndlr) sont parmi les plus contrôlés au monde. S’ils n’étaient pas irréprochables, ils ne passeraient pas les procédures d’homologation », assure-t-il. Pourtant en 2012, une étude de l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse a mis en évidence le lien entre une exposition au Fipronil et une altération du fonctionnement de la thyroïde chez le rat.

Interrogé sur les dangers potentiels de son produit, le groupe Merial, qui fabrique le Frontline, avec le Fipronil de BASF, « n’a pas jugé prioritaire » de nous répondre. Mais, dans ses notices, il invite les utilisateurs à « ne pas autoriser les enfants à jouer avec les animaux traités ». François Veillerette conseille tout bonnement de s’en passer. « Tous les antiparasitaires sont des neurotoxiques, voire des perturbateurs endocriniens, donc tous présentent un risque pour la santé. »

  • Sur Internet, des méthodes plus naturelles, à base de vinaigre ou d’huiles essentielles, circulent. Si vous les avez testées, pouvez m'envoyer un mail à l'adresse : felallo.fulu@gmail.com

- page 1 de 4